Tapis Zanafi #51 – 195×300

En stock

700 

  • Pièce unique – réalisée à la main
  • Couleurs :Blanc cassé et beige
  • Dimensions : 195 x 300cm
  • Chaque pièce est unique et artisanale, aussi les teintes varient et des irrégularités peuvent être présentes

 

Tissés à la main dans la région de Khenifra, dans le moyen Atlas, les tapis Zanafi sont à mi-chemin entre les Beni Ouarain, dont ils s’inspirent pour leur composition, et les Kilim dont ils se rapprochent dans la technique de tissage. Cette dernière, difficile à réaliser, permet un motif plus fin. 

  • 100% laine
  • Les franges présentent uniquement d’un côté sont gage de la production artisanale du tapis
  • Retrouvez tous nos conseils pour entretenir votre tapis sur notre page “Conseils d’entretien” : nous vous y expliquons tout !

Le travail des tisseuses berbères concerne depuis longtemps une tradition féminine, qui se transmet de mères en filles. Ce sont les femmes qui assurent toutes les étapes qui se déroulent après la tonte, la préparation, le lavage, les couleurs et les teintures, le stockage et le filage de la laine, puis enfin le tissage. Elles tissent pour la maison, pour le mariage des filles et aussi pour les hommes, elles tissent les fils de la vie : la vie, la mort, la virginité, l’accouplement, la naissance, l’amour… 

Signature éternelle

On aurait envie de les exposer comme des œuvres d’art, et on pourrait. Les tapis berbères racontent l’histoire des plus vieux habitants du Maroc, où chacun se veut l’ambassadeur d’une part de l’héritage culturel de son pays. Les tisseuses berbères, gardiennes de précieuses techniques d’exécutions, tissent une même pièce parfois pendant un mois.

Les brins de laine, conservant majoritairement leur couleur crème d’origine, dessinent des motifs traditionnels. Qu’on préfère le design sobre et graphique d’un Beni Ouarain, les couleurs éclatantes d’un Azizal, ou l’épaisseur d’un Marmoucha, on se laisse facilement emporter dans ce monde onirique et coloré.